Méthode Niromathé

La méthode du Niromathé s’adresse aux troubles occasionnés par un « spasme » persistant des muscles, tendons ligaments et fascias. Le spasme peut amener l’articulation en situation de perte de mobilité voir de blocage. Ceci engendre une congestion locale à l’origine des douleurs et de l’inflammation. 

La levée du spasme amène la disparition des symptômes.

Principe de la Méthode Niromathé

Elle consiste à faire vibrer des points sous-cutanés au voisinage des tendons, ligaments, muscles. Cette vibration lève instantanément le spasme. L’inflammation, si elle est présente, disparaîtra au fil des jours. Dans 80% des cas, une à trois séances suffisent.

Niromathe

Indications

  • Lumbagos, torticolis
  • Tendinites
  • Névralgies ( cervico-brachiales, crurales, sciatiques)
  • Un grand nombre de migraines, céphalées, vertiges et certains bourdonnements d’oreilles
  • Spasmes chroniques liés à l’arthrose
  • Canal carpien, épine calcanéenne
  • Cette méthode s’adresse à toutes les classes d’âge, du nouveau-né à la personne âgée

Effets indésirables

  • Une fatigue est fréquente dans les 24 heures suivant la séance
  • Un phénomène de rebond est possible occasionnellement
  • Il se caractérise par une augmentation des symptômes. Il ne dure pas plus de 72 heures
  • Il est de bon augure car il correspond à une correction rapide
  • Toute première prise en charge, comporte une anamnèse (histoire du motif de consultation) et un examen clinique afin d’exclure toute pathologie nécessitant une prise en charge médicale
  • Le traitement s’effectue sur la peau, la seule contre-indication spécifique est donc une lésion étendue de celle-ci